HISTOIRE DE LA LIGNE DE CHEMIN DE FER

Plusieurs plans et tentatives ont été faits pour construire le chemin de fer de Guayaquil à Quito, depuis 1860 jusqu'en 1874, quand la première locomotive a atteint Milagro.

Mais c'est seulement en 1895, quand Eloy Alfaro était alors président, que des contacts ont été faits avec les techniciens nord-américains Archer Harman et Edware Morely, des représentants d'une compagnie américaine intéressée a la construction de "la plus difficile ligne de chemin de fer du monde". C'est ainsi que ce projet s'est nommé à ce moment-là. L'accord a été conclu, et la "Guayaquil & Quito Railway Company" ont commencé la construction en 1899.

Les voies ont finalement atteint un obstacle énorme - un mur presque perpendiculaire de roche - qu'ils ont appelé le "nez du diable". Beaucoup de vies ont été perdues dans ce qui jusqu'ici s'appelle un chef d'œuvre de l'ingénierie ferroviaire : un zigzag découpé hors de la roche qui permet au train, en avançant et rebroussant, d'atteindre une altitude nécessaire pour rejoindre la ville d'Alausi. Le train a finalement atteint Alausi en septembre 1902 et Riobamba en juillet 1905.

À partir de ce moment-là, la construction était plus facile. Le point le plus élevé de l'itinéraire - Urbina à 3604 mètres - a été atteint vers la fin de 1905 et finalement le 25 juin 1908 le train a fait son entrée triomphale à Quito et a été reçu par des voûtes de palmiers, lauriers et fleurs, les cloches sonnant, les danses, les banquets et les festivités populaires durèrent quatre jours.

Plus tard, en septembre 1915 la construction du chemin de fer entre Sibambe et Cuenca a été commencée. Les travaux ont procédé lentement jusqu'en 1930 où le train est arrivé à la station de El Tambo. En août 1945 le train atteint Azogues et en conclusion, le chemin de fer était officiellement inauguré à Cuenca le 6 mars 1965.